01 mars 2018 : Démolition… Mode d’emploi

Illustration

Dans le cadre des opérations de démolition mécanique, rien n’est laissé au hasard.

PRINCIPE

La démolition des bâtiments s’effectue avec une pelle mécanique de 35 tonnes équipée d’une pince béton et d’une cisaille ferraille. Ce matériel spécifique permet de démolir les structures à l’aide d’une pince de grignotage.
La charpente est mise à terre au fur et à mesure de la démolition. Dans la mesure du possible, la démolition s’effectue perpendiculairement aux travées, afin de prévenir tout effondrement de la structure. Les éléments bois sont ensuite découpés en tronçons, puis chargés en bennes pour évacuation vers un centre de valorisation énergétique.
Cette pelle regroupe les blocs et gravats béton issus de la démolition et les broie grossièrement pour permettre leur évacuation, tout en extrayant une partie des ferrailles présentes dans les éléments. Celles-ci sont, ensuite, conditionnées sous la forme de pelotes de ferraille.

ENVIRONNEMENT

- Propagation des poussières :

Pendant les phases de démolition mécanique, pour limiter les propagations de poussières, des opérateurs munis de lance incendie sont positionnés à proximité de la zone de chute des gravats de démolition. Leur mission consiste à arroser les gravats béton au fur et à mesure de leur chute pour limiter les envols de poussières.
En complément de ces opérateurs, un dispositif de protection intègre plusieurs brumisateurs chargés de fixer la poussière
Par ailleurs, toutes les évacuations de déchets s’effectuent en bennes bâchées.

- Nuisances olfactives et sonores :

Il n’y a pas de travaux le week-end. Par ailleurs, pendant toute la durée du chantier, l’entreprise de démolition s’est engagée à ne brûler aucun élément sur le site, à ne pas stocker des liquides en cuve ouverte et à couper systématiquement les moteurs dès l’arrêt des machines.

SÉCURITÉ

- Circulation :

Trois opérateurs servent «d’hommes-trafic» et de guides pour les engins en cours de manœuvre, et préviennent ainsi tout risque pour les riverains.
Les sorties de site des transports d’évacuation des déchets, ainsi que leurs insertions dans la circulation, s’effectuent avec l’aide de deux «hommes-trafics». Ceux-ci servent aussi de vigies durant les phases de démolition.
Quant aux clôtures, elles sont positionnées en limites de parcelle afin de garantir l’inaccessibilité du site sauf pour les accès d’urgence et de lutte contre les incendies qui restent évidemment ouverts.

- Chute de gravats :

Compte tenu de la proximité de la voirie, une protection particulière est prévue, avec notamment un tapis suspendu à l’aide d’une grue télescopique. Celui-ci permet d’éviter les projections et les chutes de gravats à l’extérieur du périmètre du chantier. Il sera déplacé au fur et à mesure de l’avancement des travaux afin d’assurer une parfaite protection des mitoyens et des abords.

 

La cantine de la Gavotte...

Démolition en cours

Illustration

Cheminement piétonnier

Illustration

La cantine est démolie

Illustration

Tri des ferrailles

Illustration

Tri des gravats

Illustration

Tri du bois

Illustration

Imprimer