Les Pennes-Mirabeau : une ville au pluriel

Expression politique

 

Édito du maire

La Provence au cœur

Quand en 2020, j’ai sollicité votre confiance pour être, à nouveau, votre maire, j'ai placé la mise en valeur de notre patrimoine provençal parmi mes priorités pour notre commune. Et ce n'est d'ailleurs pas un hasard si votre élu à la Culture, Didier Long, dont vous trouverez une interview dans le Pennois de septembre, est également délégué au Patrimoine et aux Traditions de la Provence. En effet, faut-il le rappeler, la culture provençale fait partie de nos racines et les connaître et les apprécier n'est pas désuet ; selon moi, c'est même une exigence. À ce titre, je citerais ce proverbe philippin qui résume ma pensée : «Celui qui oublie ses racines n'atteint jamais sa destination».

Aux Pennes-Mirabeau, le symbole partagé de nos racines, c'est bien sûr notre moulin dont notre meunier, Guy Lagier, parle si bien (voir Pennois de septembre). Ses ailes qui tournent et vont produire de la farine locale rappellent la tradition dans ce qu'elle a de plus beau. Comme ce choix que nous avons fait il y a quelques années de traduire en provençal les noms des rues du village des Pennes (voir Pennois de septembre) ou encore de publier sur ce site une chronique écrite dans la langue de Frédéric Mistral par l'association pennoise Escolo Espenenco de Lengo Prouvençalo. Car la langue de chez nous est un indéniable marqueur d'identité et ne sera jamais démodée. «La nouveauté trouve ses racines dans le passé», écrivait le romancier italien Marcello Fois. Nous le prouverons avec le tout nouveau festival – Les Provençades – dont la première édition a lieu du 17 au 19 septembre. Comme je l'ai souhaité, l'entrée y sera gratuite afin que toutes les générations de Pennois puissent y assister ; ce festival mêlera tradition et modernité, avec un fil rouge incontournable : notre culture méridionale. De La Fille du Puisatier de Marcel Pagnol au linguiste Médéric Gasquet-Cyrus, d’un marché artisanal à des comédies actuelles, d’une balade dans les rues de notre village à un spectacle pour enfants, chacun pourra retrouver un air de Provence bien agréable. Et si ce festival marquera en même temps l’ouverture de notre saison culturelle, ce n’est pas un hasard, mais bien un symbole de notre volonté de mettre la Provence au cœur de notre commune.

Avant de terminer cet édito, je tiens à vous souhaiter une bonne rentrée, même si une fois encore, elle se passera dans des conditions sanitaires qui demeurent complexes. Mais, je veux rester optimiste et espérer que les mois à venir seront plus heureux. Je souhaite également la bienvenue aux élèves du tout nouveau groupe scolaire Claudie Haigneré à La Gavotte. En attendant pour tous, début 2022, l’ouverture de l’Idéethèque.

Michel Amiel
Maire des Pennes-Mirabeau


100% POUR LES PENNES-MIRABEAU

En cette rentrée, nos regards vont naturellement se tourner vers la toute nouvelle école de La Gavotte. Nous souhaitons aux écoliers pennois qui vont la fréquenter le meilleur, dans un bâtiment dont la conception originale et la modernité seront des atouts dans leurs apprentissages quotidiens. Et si cette ouverture est un événement pour le quartier de La Gavotte – et même pour toute la ville –, nous n’avons pas oublié durant l’été les autres groupes scolaires de la commune.

En effet, comme chaque année pendant la pause estivale, de nombreux aménagements ont été menés (pose de vidéoprojecteurs interactifs aux Bouroumettes, rénovation de la cour de récréation aux Cadeneaux, réfection des sanitaires à La Voilerie, nouveau parking à Sainte-Élisabeth...). Avec toujours le même but : améliorer le cadre de vie de nos écoliers et des équipes enseignantes et administratives.

Bien sûr durant ces mois de juillet et août, d’autres travaux ont été conduits dans toute la commune (stade Jean Roure, Idéethèque, pôle de sécurité municipale...). Quelques exemples parmi d’autres démontrant que nous respectons, jour après jour, nos engagements.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il y a un peu plus d’une année, vous nous avez renouvelé votre confiance. Nous ne la trahirons pas et mettrons toujours au cœur de nos priorités l’amélioration de vos cadre et qualité de vie, quel que soit votre âge et quel que soit votre quartier.

Bonne rentrée !

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


ENSEMBLE POUR LES PENNES-MIRABEAU

Juste avant la trêve estivale, lors du conseil municipal de 30 juin dernier nous avons posé une question essentielle quant à la gestion de notre commune et nos impôts.

Pour quelle raison n’utilise-t-on pas près de la moitié de notre budget annuel ?

Aucune explication ne nous a été apportée malgré nos diverses sollicitations. Cela fait pourtant 4 ans qu’entre 10 et 19 millions d’euros par an ne sont pas utilisés. Une situation qui nous permettrait de répondre aux demandes essentielles de la population : moderniser nos écoles, nos crèches, nos gymnases et diverses salles mises à dispositions de nos associations. En effet, alors que les élus de la majorité répètent aux associations, aux parents d’élèves, aux agents municipaux et à la population que la commune n’a plus d’argent, le groupe de Michel AMIEL vient encore de voter le report de 19 millions d’euros à l’année prochaine. 19 millions, soit plus de 1000€ par Pennois adulte !

C’est en ce sens, et après avoir étudié les dossiers de demande de subvention des associations, que nous avons proposé à la municipalité d’accompagner de manière plus poussée les projets de nos bénévoles associatifs. Nous en avons les moyens. Quant à nos infrastructures municipales (dont nos écoles) qui rouvrent en ce mois de septembre, nous avons proposé que ces dizaines de millions d’euros non utilisées soient investis dans le bien-être de nos enfants, dès maintenant, sans attendre de lancer des projets de privatisation de toutes les structures. + d’infos : la délibération évoquant le report des 19 millions d’euros est disponible ici https://cutt.ly/ NQLzt8u

Nous en profitons pour vous souhaiter à toutes et tous, une excellente et très belle rentrée 2021 !

Vos élus : Joëlle REYNAUD FIORILE, Cathia DELAVEAU,
Solange GORLIER LACROIX, Michel SCAMARONI,
Jean-Claude CABRAS et Romain AMARO
14 avenue Victor Hugo
ensembleplpm.fr - 06 12 99 98 18


PRÉSERVER NOTRE CADRE DE VIE

Une bonne rentrée à tous !

Nous souhaitons à tous les petits pennois une bonne année scolaire, en espérant, que tout se passe enfin normalement.

Nous aurions pu espérer (l’espoir fait vivre !!!) que pour les grands pennois, la rentrée se fasse sous de meilleurs auspices, mais malheureusement les époux Amiel s’enracinent encore davantage et les Républicains continuent de louvoyer.

Les élections départementales ont enfin pu mettre les choses au clair dans notre ville. La famille des Républicains s’est réunie. M Amaro, responsable des LR n’a pas hésité une seule seconde à se désister au profit de l’épouse de notre maire, déjà adjointe à la santé de la majorité.

S’il avait été candidat, Mme Amiel n’aurait pu être au second tour. Il a préféré lui laisser le champ libre, appliquant la discipline de parti. Bien sûr, Mme Amiel et M Amaro sont membres des Républicains. Le masque est enfin tombé. Vous les verrez opposés sur des broutilles comme les jardins partagés qui vont nous coûter 50 000€ mais complices sur la vente à prix cassé de terrains à la société «comme avant» pour quelques centaines de milliers d’euros alors qu’ils valent des millions !

Comme au théâtre, vous les verrez se chamailler sur des détails pour la requalification de la Gavotte alors qu’ils sont d’accord sur l’intégralité du projet. Ce gouffre financier ne cesse de se creuser. A quoi sert le groupe LR «ensemble, pour les Pennes» ?

A tenter de capter une partie des nombreux Pennois mécontents, pour les aiguiller vers une voie de garage, aboutissant toujours à la même impasse : la réélection de la Famille Amiel. Comment les Pennois peuvent-ils comprendre ces arrangements.

Par exemple, pour le sens unique de Val Sec, les époux Amiel et M Amaro sont d’accord, ce dernier soutenu par sa 2ème de liste Mme Reynaud....

Et qui retrouve-t-on à la tête du collectif «contre le sens unique» ? M Reynaud, son conjoint.

Et le moulin continue de tourner, encore et toujours dans le même sens, celui de notre Maire.

Contact : Maximilien Fusone au 06 03 45 45 78
et par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


NOUS PENNOIS, ÉCOLOGISTES, CITOYENS, SOLIDAIRES

Vivre ensemble en temps de crise : l’amour plus que la haine .... !

La contestation qui monte à l’égard du pass sanitaire pose la question de la contrainte en démocratie. La situation est inédite. Depuis le début de cette épidémie, rien n’est clair et les gens sont souvent très décontenancés par ces informations qui parviennent par étape.

Aujourd’hui, deux courants de pensée s’affrontent : les pro et les anti vaccins, et le mot liberté est mis à toutes les sauces.

C’est un dialogue de sourd qui s’installe et qui fractionne notre société.

Ne doit-on pas essayer, même si c'est parfois difficile, de résister à cette hystérie politique ambiante qui détruit notre vivre ensemble au moins aussi sûrement que le covid : repli sur soi, haine, moqueries incessantes, violences, amalgames, réduction de la complexité de la situation à la solution vaccinale, remplacement du dialogue par l'autoritarisme. D’un côté comme de l’autre, cette autarcie mentale, devient d’autant plus forte que les réseaux sociaux s’en sont emparés et que rien n’est en mesure de la remettre en cause.

Or la question n'est pas que le covid. Sans diminuer l'importance de ce problème, la question me semble t’il, est celle de continuer à vivre ensemble en paix pendant le covid.

Les moments qui s’annoncent, risquent d’être difficiles...

Un réel dialogue entre ces «vérités» qui s’affrontent paraît plus qu’urgent, car cette dualité nous affaiblit, alors que que nous avons besoin d’être rassemblés

Rosy INAUDI
Rassemblement de la Gauche et des Écologistes aux Pennes Mirabeau
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Imprimer

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.