Les Pennes-Mirabeau : une ville au pluriel

Des collégiens récompensés

Illustration


Sept élèves du collège Saint-Élisabeth viennent de remporter Le Prix des Mini-Entreprises PACA -  catégorie collège -, avec la création de «Bio Eat Full».

Élèves du collège Saint-Élisabeth, Aïnès, Alicia, Eve, Ewan, Lorik Marine et Théophile n'ont pas attendu le nombre des années pour créer leur mini-entreprise. Depuis septembre dernier, ils se sont en effet lancés dans un défi de taille, avec pour objectif de concourir au Festival des Mini-Entreprises du Programme Entreprendre pour Apprendre PACA. Un programme développé par une fédération de 17 associations agréées par le Ministère de l'Éducation et de la Jeunesse, «destiné à concevoir, mettre en œuvre et commercialiser un produit (bien ou service)».

Des élèves bien accompagnés

Pour vivre leur expérience entrepreneuriale, les 7 jeunes qui ont régulièrement bénéficié des conseils pertinents de leur mentor Olivier Perruche, dirigeant d’entreprise, et ont été encadrés depuis la rentrée par leur professeur d'italien, Valérie Tocco : «Le fait qu'ils puissent vivre et partager cette expérience périscolaire leur permet de toucher de doigt le monde de l'entreprise. Ils ont dû fournir un travail cohérent, maintenir un effort constant et régulier. Pour se rendre compte que tout se gagne à condition de s'en donner les moyens». Et le travail a payé puisque les collégiens ont reçu vendredi 3 juin, le Prix des Mini-Entreprises PACA, catégorie collège, avec la création de «Bio Eat Full».

 

 

Un projet responsable

«Nous avons choisi de créer Bio Eat Full, notre service de livraison bio et responsable de paniers de fruits et légumes en partenariat avec le Primeur des Tilleuls. Ceci afin d'aider les parents du collège, à qui ces paniers sont destinés, à constituer des repas sains à base de produits locaux issus d'une agriculture raisonnée. Nous avons reçu l'aide précieuse d'Eric Cornillau, chef du restaurant Les Arceneaux à Marseille, qui nous a fourni des recettes spécifiques permettant de cuisiner ces produits », détaille Aïnès, l'une des participantes du groupe qui, pour mener à bien son entreprise, s'est réparti les tâches entre direction générale, comptabilité et gestion de la trésorerie, vente, communication et design, relations clients / fournisseur / partenaires. Chaque poste étant soigneusement défini pour permettre aux élèves la découverte de métiers et ouvrir des perspectives d'orientation professionnelles.

Une organisation complète

En organisant la vente de coques de téléphone potable (des invendus donnés par un parent d'élève), la micro-entreprise s'est constituée une trésorerie, puis elle a lancé un appel à don de tissus auprès des parents dans le but de fabriquer facilement des contenants à partir de matériaux recyclés et recyclables. «Des paniers de fruits et légumes d'une valeur de 20 euros ont été mis en vente par l'intermédiaire du site internet que nous avons créé, les parents ont pu d'abord effectuer une pré-commande puis une validation des paniers qui comprenait 3 variétés de légumes, 2 variétés de fruits, ainsi qu'un pot de citrons confits ou un jus de fruits bio pour s'adapter aux recettes du chef», détaille Alicia.

 

 

Le jour J

Et le vendredi 19 mars, premier jour de la mise en vente des paniers, les denrées ont été acheminées du primeur jusqu'au collège, les paniers constitués et la vente réalisée. «Le plafond des 40 paniers que nous avions fixé a été atteint, nous avons même été obligés de clore les inscriptions. Tout a été vendu sans aucun gaspillage, ce qui a même permis d'organiser une seconde vente, toute aussi réussie. L'organisation d'une troisième aura été stoppée par le confinement», explique Aïnès.

 

 

En route vers le Prix

Puis, vendredi 3 juin, après avoir imaginé, créé, communiqué, vendu..., les élèves ont dû rassembler leurs arguments pour pouvoir présenter leur projet en visioconférence devant le jury du Festival Régional des Mini-Entreprises. «Je les ai incités à se mettre en scène, à faire part de leur expérience d'une manière globale, en tenant compte de leurs logiques tâtonnements», indique leur professeur. Et cela a porté ses fruits, les 7 élèves très émus, sont arrivés premiers sur les 13 collèges qui ont concouru, recevant ainsi Le Prix des Mini-Entreprises PACA, catégorie collège. «Un parcours humain, non sans failles, où l'on apprend à rebondir malgré les écueils». Et qui continue ! Prochaine étape : Paris, où les 7 élèves participeront bientôt au Prix national. Bonne chance !




 

Imprimer

GESTION DES COOKIES

Le site de la Ville des Pennes-Mirabeau utilise des cookies. Certains d'entre eux sont indispensables à son fonctionnement, tandis que d'autres aident à l'améliorer (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non ces cookies. Veuillez noter que si vous les rejetez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.